Blah Blah Blah

A fresh new start

bonjour

pvjqfllks4raw
Allez..on se calme…on y croit…c’est parti!

Salut à toutes et à tous !

Oh la la, ça fait très longtemps que je n’ai pas écrit de post, alors je suis hyper émue ! Pas jusqu’aux larmes, mais presque ! Voilà presque un an et demi que j’ai délaissé le blog…. pour de nombreuses raisons en vérité.

  1. J’ai déménagé : en septembre 2015, j’ai déménagé de Troyes (Aube) à Rosheim (Alsace), pour pouvoir y commencer un CDI, mon premier CDI après 4 ans d’apprentissage.pzsi1rguckie8
  2. J’ai commencé un nouveau boulot:J’avais des paillettes dans les yeux quand j’ai commencé.  On m’a quasi promis la lune et j’avais super confiance en moi. J’avais plein de projets en tête et j’ai accepté de vivre dans une petite ville alsacienne pour commencer une nouvelle vie...commencer ma vie de jeune diplômée. J’ai vécu dans la fourrure pendant 3 mois, j’ai cousu des plaids à la main pendant des journées entières, j’ai bossé sur des projets pour des grands palaces du bout du monde…
    hnl83xvqxpqjg
    Wesh, c’est doux!

    J’aimais les produits, mais pas mes conditions de travail. En plus de ça, je travaillais seule, et je me suis rendue compte que c’était pas du tout pour moi. J’aime le travail d’équipe, les relations humaines…bref, je n’étais pas dans mon élément…

  3. J’ai quitté ce nouveau boulot: En quelques semaines, tout s’est aggravé (ma santé, ma confiance…) et j’ai décidé de quitter le précieux CDI. Sincèrement, j’ai préféré tout perdre et repartir à zéro que de subir un esclavage déguisé.
    (merci maman pour tes conseils!)

    26broh4qlwbwq7a1a
    J’ai organisé un énième déménagement (le 6ème en 10 ans pour être précise), j’ai grave galéré parce que mine de rien, un déménagement de l’Alsace à Montpellier, ça coûte un bras, surtout que je venais d’emménager avec tous mes meubles, et toutes mes affaires.Un 20m3 rempli à ras bords… J’ai dû me séparer de pas mal de choses que je n’avais pas la place d’emporter. J’ai donné quelques-un de mes sièges à Claire, mon amie d’enfance, afin d’avoir toujours un petit oeil sur eux 😉 J’ai gardé le strict né-ce-ssaire. Nan sérieusement, ce déménagement, j’en ai bavé. Puis j’ai déménagé un jour neigeux, avec ma petite voiture pleine à craquer (littéralement) et mon chat sur le siège avant. Et paf 800km !

    1q5jgsuf3ojjy

  4. Je suis retournée chez ma mère: à 28 ans. Eh ouai. 3in1gim6e4c6y
  5. Je suis devenue demandeuse d’emploi: la grande nouveauté! J’ai découvert le Pôôôôôôle Emplooooooi…et ses merveilleuses conseillères!5kkjn5iudzg8w
    Et c’est là que je me suis rendue compte que le PE et moi, on allait pas être très copains. Je leur ai raconté mon parcours, en leur expliquant que je ne voulais pas travailler dans une usine, ni chez un artisan au fin fond de la France…. C’est toujours un peu délicat d’expliquer qu’on aime son métier, mais qu’on a pas beaucoup d’opportunités en ce moment… J’ai l’impression de pas être née à la bonne époque. Ou pas au bon endroit…Puis est venu l’été, et j’ai cherché un boulot alimentaire…sans succès. Non pas qu’il n’y en avait pas, mais comme dit précédemment, moi et l’esclavage déguisé…NON!
  6. J’ai trouvé une nouvelle formation super intéressante: …les inscriptions se terminaient début mars…et on était…début mars. Donc pas le temps de préparer mon book 😦 Depuis le mois de mars, je prépare donc mon book pour pouvoir postuler à cette formation de décorateur – merchandiser (étalagiste) qui recommencera en mars 2017. C’est une formation de 9 mois financée par la région Languedoc-Roussillon. Pour moi, ça a été une révélation de découvrir cette formation, car elle associe la déco et le marketing, deux domaines que j’affectionne particulièrement. Puis j’ai vraiment l’impression que c’est un boulot pour moi…Alors j’ai mis les bouchées doubles.
  7. Je me suis perfectionnée: je me suis entraînée à dessiner, j’ai essayé de trouver mon style et de le peaufiner au maximum. J’ai vraiment bossé à fond pour pouvoir présenter un book correct (j’ai ouvert un compte Instagram!) qui montre qui je suis et ce que je sais faire. J’aurai la réponse courant janvier! Croisez les doigts pour moi!pckcs10xqaoba

J’ai décidé de prendre les choses en main, et de profiter des « avantages » de l’inactivité professionnelle en attendant la suite:

  • J’ai suivi une formation de chinois rémunérée par la région. J’ai été acceptée (pas très difficile, sachant que les organismes de formation recrutent n’importe qui n’importe comment dans le but d’être financés!) et j’ai pu bénéficier d’une formation de 3 semaines à raison de 7h par jour ! J’avais déjà mon niveau HSK1 écrit, là j’ai acquis un bon niveau oral, mais qui concrètement, ne me servira à rien professionnellement parlant. En tout cas, ça m’a permis de rencontrer du monde, de retourner en « cours » pour quelque temps, et de mettre à profit mon temps pour en apprendre davantage. J’aime beaucoup cette langue, mais je n’ai malheureusement pas le temps de m’y plonger et de continuer pour l’instant…13a03uad3wq9zs
  • J’ai profité de la plage. Tout simplement. J’ai marché des kilomètres et des kilomètres. Je me levais à 7h plusieurs fois par semaine pour être à la plage à 8h, et marcher pendant au moins 2 heures 🙂 J’ai perdu des kilos, j’ai bronzé, et j’ai profité à fond, en pensant à tous ces étés à ne pas avoir de plage à proximité. J’ai rattrapé le temps passé, ma santé et mon moral m’ont dit merci!

ydbtlzvebvlns

  • Je me suis inscrite dans un club de boxe: Yes ! A la rentrée, je me suis clairement dit « Elsa, faut sortir de ta zone de confort, si tu le fais pas MAINTENANT, tu le feras JAMAIS!« . Pour la première fois de ma vie, j’ai regardé la liste des associations de la ville de Montpellier, et j’ai regardé les sports qui étaient proposés. J’ai même hésité à être majorette (!!!). Je sais pas trop pourquoi, mais j’ai toujours eu envie de faire de la boxe, alors j’ai profité de la journée des associations pour aller m’inscrire. Avec des aprioris, la peur au ventre… Depuis, j’ai 2h de boxe par semaine dans un petit club. Ça me plait beaucoup, je me suis rendue compte que j’étais capable de pousser la porte d’un club de sport, et j’essaie de me surpasser à chaque fois. J’ai rencontré Clara la chipie, et on profite de notre temps libre pour nous entraîner entre nous (cardio/fitness/boxe). Vous m’auriez dit ça y’a un an, j’y aurais pas cru…Mais comme quoi! On a rien sans rien. Et mon corps me dit merci! (mon retour à la taille 36 surtout)

    igy9oskw2d19c
    L’hiver, rien de mieux qu’un entraînement sur la plage!
  • J’ai décidé d’écouter mon corps: sans tomber dans l’excessif, j’ai pris la décision d’arrêter la pilule ( j’ai l’impression de m’être empoisonnée pendant 15 ans, normal…), de surveiller mon alimentation (rien de sensationnel, pas de vegan, pas de paléo…juste manger moins, réduire le sucre et stopper les grignotages), de bouger plus, et de me reposer quand j’en avais besoin… Ça parait simple, mais en fait, ça demande beaucoup de réflexion et de volonté.
    ni4rwglwpdu52
  • J’ai repris confiance en moi: ma première expérience professionnelle n’ayant pas été positive, je suis rentrée dans la spirale du « jevauxrienjesuisnullepersonnevoudrademoijaipasdechancejevaisjamaisyarriver ».
    Quand j’ai décidé de postuler à la formation d’étalagiste, je me suis remémoré tous mes échecs et toutes mes réussites, et j’en ai conclu que sans volonté, on a rien, et sans confiance, on  tombe trop facilement dans un cercle vicieux qui fait qu’on croit plus en rien. Comme n’importe qui, j’ai beaucoup de qualités, beaucoup de défauts, mais je suis avant tout une bosseuse, j’ai des idées, et je compte bien le montrer 🙂 Voici, entre autres, pourquoi je suis revenue !!!imok3wfme5ioe

Après toutes ces paroles pleines de positivité, je vous explique ma démarche du nouveau blog rapidement:

Bohemiansocietygirl, c’était sympa, j’ai adoré, mais ça fait parti du passé. J’y étais apprentie en tapisserie et je vous présentais mon travail de couture et toutes mes créations. Malheureusement, par manque de moyens et d’espace, je ne peux plus faire de gros travaux de couture, ni de tapisserie. Ça m’attriste, ça me frustre…mais ce n’est que temporaire. En attendant, j’ai pas mal d’illustrations à vous présenter, et j’aimerais peaufiner encore et toujours mon univers créatif, d’où ce nouveau blog.

Je me dois de tenir à jour un espace qui montre mon évolution, et comme toujours, le soucis de partage me tiens très à coeur: le fait d’avoir appris avec des vidéos sur Internet, d’avoir recopié des illustrations trouvées ici et là m’ont donné envie de partager le fruit de mon travail, pour ceux qui en auraient besoin. Pour ceux qui ne dessinent pas ou qui n’ont pas l’esprit créatif, j’espère donner un peu de plaisir à vos yeux, tout simplement!

Je remercie toutes les personnes qui m’ont envoyé des messages pendant mon absence. Je suis partie pour mieux revenir, et il me tarde de partager plein de choses avec vous!

Si tu as tout lu jusqu’au bout, sache que je prépare une catégorie « Blah blah blah ». Pour blablater quoi 😉

A bientôt!

n6dj5klhexbko

Ah et oui, je suis absolument fan de cette appli!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s